Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Nos Pistes Cyclables
  • Nos Pistes Cyclables
  • : A bas les éclats de verre sur les Pistes Cyclables !
  • Contact

Ce Blog

humour-blog

15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 20:00

Ils sillonnent la ville sur un vélo, avec une grosse boîte carrée sur le dos... pour les livreurs de repas chauds...

... ou bien avec un gros sac à dos... pour ceux qui livrent des documents...

... et ils le font toute l'année... sous un soleil de plomb, sous la pluie ou la neige, et même si la température est en dessous de zéro !

Si j'ai bien compris, leur statut est celui de travailleur indépendant ou "Freelance"...

A l'autre bout du quartier, ou de la ville, il y a le client, vous ou moi, qui attend impatiemment qu'on lui livre son repas chaud, commandé sur internet sur l'application à laquelle un grand nombre de restaurateurs a préalablement adhéré...

Sauf que vous ou moi, lorsqu'on a faim, nous pouvons être irritables et intraitables au sujet du temps de livraison... au point de mettre une mauvaise note au moindre retard...

Ce soir en rentrant chez moi, j'ai croisé l'un de ces freelance, prenant le Métro avec son vélo et sa grosse boîte carrée... Voulait-il aller plus vite ? C'est ce que je me suis demandé... avant de remarquer qu'il avait tout simplement crevé !

Les livreurs... à bicyclette !

Souvenez-vous de mon billet au sujet des éclats de verre sur les pistes cyclables, une sorte de reportage photo... mais aussi de celui où je vous parlais des nouveaux pneus pleins que j'avais fait installer à mon vélo pliant, lassé des crevaisons...

Notre indulgence envers ces livreurs est fortement conseillée... Ne pas oublier le pourboire... et la bonne note !

Les livreurs... à bicyclette !

Images L. HATEM

Partager cet article

Repost 0
Nos Pistes Cyclables
commenter cet article

commentaires

fatizo 16/02/2017 18:08

Je n'ai jamais fait appel à ce genre de service. Mais ceci dit tu as raison de souligner la difficulté de ces "petits boulots" que le client à tendance à mépriser .
Un minimum de respect et un petit pourboire sont en effet les bienvenus .
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 16/02/2017 18:32

C'est la moindre des choses... sans oublier le sourire...

rosemar 16/02/2017 09:56

Un rude métier : il faut affronter le froid, la pluie, le vent, les aléas de la circulation, et ces livreurs sont de plus en plus nombreux, avec les livraisons à domicile de repas...
Je suppose aussi que leur salaire est misérable. Ils méritent qu'on les accueille avec un beau sourire et un pourboire ?

Bises, LH

L. Hatem 16/02/2017 09:59

Ils le méritent... vraiment !
Bises rosemar

ALEA JACTA EST 15/02/2017 23:14

Voici 2 articles interessants sur leurs conditions de travail...On réinvente l' esclavagisme par le biais du numérique...

http://www.humanite.fr/lesclavage-moderne-livre-domicile-605275

http://www.lesinrocks.com/2016/07/06/style/cest-quoi-vie-dun-livreur-a-velo-11851912/

L. Hatem 16/02/2017 04:36

On appelle ça uberisation de la société

Lapin37 15/02/2017 20:45

Bonsoir tous, L Hatem, c'est un service auquel je n'ai pas à faire appel, étant à la campagne, mais en tout cas pas question de livraison de repas tout prêts .... ou dans XXX années suivant mon état ! Par contre il semble qu'ils soient souvent en danger/dangereux sans doute à cause des exigences d'économies de temps !?
Bonne soirée, bises/santé pour tous.
(reçu en cadeau les dvds de cette ancienne/inconnue/disparue émission "la caméra explore le temps" ;-)))

L. Hatem 16/02/2017 04:35

Tu vas avoir des heures et des heures d'histoire... je t'envie !

L. Hatem 16/02/2017 04:31

Ils sont toujours en danger ou dangereux... les pauvres !
Bises lapine.

Emmanuel Cockpit 15/02/2017 20:36

Sinon, faire à manger soi-même c'est bien aussi... surtout à l’occasion de la Saint Valentin !

L. Hatem 16/02/2017 04:30

Faire à manger soi-même... oui mais pas les 365 jours de l'année... un jour ou l'autre on passe commande !

Flag Counter