Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Nos Pistes Cyclables
  • Nos Pistes Cyclables
  • : A bas les éclats de verre sur les Pistes Cyclables !
  • Contact

Ce Blog

humour-blog

3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 19:00

Le dernier film-docu que j'ai vu est époustoufflant... !

 

Sophie AUDIER en est la réalisatrice, elle a filmé pendant une année le stage de formation d'une jeune apprentie qui voulait avoir des chèvres et produire du fromage de chèvre... Anne-Sophie VURCHIO

 

La formatrice n'est autre que Maguy AUDIER, la maman de la réalisatrice, Sophie !

 

chevres-de-ma-mere.jpgPhoto de L. HATEM

 

On y voit les chèvres, la production de fromage, Maguy qui accouche les chèvres, Maguy, la soixante-huitarde qui regrette de devoir céder son affaire afin de pouvoir toucher sa retraite... Anne-Sophie qui se démène avec l'administration afin de pouvoir toucher les aides nécessaires pour reprendre l'affaire de Maguy...

 

leschevresdemamere.jpg

 

On ne voit jamais Sophie... elle est en permanenece derrière la caméra, mais on voit son petit fiston, un beau bébé métisse (... métisse, pour ceux qui ont vu le dernier "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?") et qui mène déjà à son âge les chèvres de sa voix d'enfant... et le mulet aussi !

 

Fait incroyable, Maguy a fait un arbre généalogique... de ses chèvres...

 

les-chevres-de-ma-mere.jpg

 

Un bonheur de film qui respire la campagne, le travail de la terre, la vie en contact étroit avec les animaux de la ferme ! Et la transmission de savoirs, indispensable pour le vieux comme pour le jeune, le premier se sentira certainement utile, le second se sent pousser des ailes pour devenir patron de son affaire à lui !

 

 

 

Le site Reporterre.net précise que "six mois après le tournage, Anne-Sophie la jeune chevrière occupe de vieux locaux. Le provisoire dure. Elle a les chèvres mais attend toujours un prêt et un permis de construire". Le film donne à voir la difficile succession mais l'histoire de Maguy et Anne-Sophie ne s'y arrête pas : rien n'est réglé à la sortie de la salle de cinéma.

 

Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Chèvres de ma mère" et de son tournage !

Une histoire de famille

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Maguy Audier, la chevrière prête à partir à la retraite, n'est autre que la véritable mère de la réalisatrice Sophie Audier. Cette scripte tout droit sortie de la Fémis réalise ici son premier long-métrage après un passage au court avec Dis-moi, mon charbonnier (1998), déjà un documentaire.

La bergère et les vingt chèvres

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Son troupeau, Maguy Audier le connaît par coeur. Pas besoin de piercings étiquetés aux oreilles pour reconnaître ses petites protégées. Blanche Neige, Cachou, Caféine, Danette, Clochette, Nuage sont quelques-unes des chèvres de la chevrière-fromagère, peut-être de celles qu'elle essaya de sauver de la vente du troupeau.

Avenir prometteur

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Sophie Audier avait déjà reçu pour son premier court-métrage, Dis-moi, mon charbonnier, le prix Nanook au Bilan du film ethnographique de Paris. Les Chèvres de ma mère ont quant à elles été sélectionnées à la 31ème édition du festival du film d'environnement (2014).

Une soixante-huitarde au vert

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Maguy Audier et son compagnon ont quitté la ville après les événements de mai 68 pour s'installer dans le hameau de Saint-Maymes (commune de Trégance, Var), dans les gorges du Verdon. Ce plateau isolé et cette retraite quasi monacale permirent à la fromagère de faire perdurer une tradition d'élevage sur le point de disparaître. Cela faisait ainsi une quarantaine d'années que Mme Audier élevait ses bêtes en pleine nature, les sortant par tous les temps, s'occupant de traire à la main ses chèvres et de tuer avec douceur ses chevreaux qu'elle devait vendre.

L'administration bergère

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Devenir éleveur de chèvres dans un coin perdu du Verdon n'est pas donné au premier venu. Le film revient sur les difficultés de passation entre Maguy Audier et Anne-Sophie Vurchio, qui doit lui succéder à la tête du troupeau. Ainsi, les experts de la Chambre d'agriculture estiment qu'avec trente chèvres, la jeune femme pourra gagner 29 410 euros par an, alors même que Maguie atteignait tout juste ses 11 000 euros de revenus annuels avec vingt chèvres. Le monde agricole se complique et la transmission ne se fait pas du jour au lendemain. Elle ne laisse par ailleurs plus aucune place à la liberté et à l'improvisation de l'éleveur, le moindre détail étant réglementé.

Et après le film ?

Secret de tournage sur Les Chèvres de ma mère

Le site Reporterre.net précise que "six mois après le tournage, Anne-Sophie la jeune chevrière occupe de vieux locaux. Le provisoire dure. Elle a les chèvres mais attend toujours un prêt et un permis de construire". Le film donne à voir la difficile succession mais l'histoire de Maguy et Anne-Sophie ne s'y arrête pas : rien n'est réglé à la sortie de la salle de cinéma.

 

Réalisation

Année
Titre
Métier
Note utilisateurs
2013 Les Chèvres de ma mère Réalisatrice
  3,8
1998 Dis-moi, mon charbonnier (court-métrage) Réalisatrice
 

   Haut de page

Equipe Technique

 

Année
Titre
Métier
Note utilisateurs
2013 Les Chèvres de ma mère Directeur de la photographie
  3,8
2013 Les Chèvres de ma mère Ingénieur du son
  3,8
2011 Du Vent dans mes mollets Scripte
  3,9
2004 A perfect day 1er assistant réalisateur
  3,0
2000 Des anges (court-métrage) Scripte
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mary Blue 07/05/2014 22:58


Salut LH, 


je suis restée quelques temps sans aller au ciné et j'ai raté Les chèvres ...il n'est pas resté


non plus très longtemps à l'affiche...


Bises dear vélocipédeur !


Salut la foule !


ps suis allée voir Pas son genre, j'ai beaucoup aimé , je te  le conseille aussi  !

L. HATEM 08/05/2014 00:10



Pas de ciné si longtemps ? Et les concerts ?


Je ne suis pas encore allé voir le film que Fatizo et toi avez aimé... c'est peut-être pas mon genre... :-))


Bises et merci d'être passée.



rosemar 04/05/2014 11:24


Joli film, des images du sud, de vieilles maisons de pierres ! et dure vie d'éleveuses de chèvres : une retraite dérisoire pour une vie de labeur...  un film intéressant qui permet
de voir la vraie vie de gens simples : c'est rare !


Bon dimanche printanier , LH

L. HATEM 04/05/2014 13:13



La retraite dérisoire... j'aurais bien aimé savoir combien...


Bises du dimanche.



ALEA JACTA EST 04/05/2014 10:57


Avec un tel arbre généalogique on peut imaginer le titre du 2 ème opus qui sera filmé dans quelques années:


"La mère de mes chèvres..."   

L. HATEM 04/05/2014 13:11



En tout cas souhaitons à la réalisatrices plein de réalisations heureuses !



mammicha 04/05/2014 10:20


ça sent bon la campagne où on est bien, trop bien l'arbre généalogique, les films-documentaires racontent toujours de belles histoires de la vie ,


bon dimanche,

L. HATEM 04/05/2014 13:09



Mammicha est revenue... quel plaisir !


Grosses bises.



ALEA JACTA EST 04/05/2014 07:56


Bonjour L' Hatem


De très belles images...une nature omniprésente qui impose sa vérité...


Pourtant il y a aussi dans la bande-annonce une espèce de message occulte et subliminal: là c' est déséquilibré et ça manque d' hommes cette histoire...et on a l' impression que le
retour à la campagne et la vie de bergère se font au détriment d' une vraie vie sociale et affective...Est-ce une version de Robinson Crusoé dans les patûrages ?...Une bergère vit-elle aussi
isolée qu' une novice entrant dans les ordres ? Ou alors, pour reprendre l' expression de Fatizo, est-ce une bergère kantienne qui veut retrouver une certaine forme de sagesse philosophique,
quitte à s' isoler du reste de ses contemporains?


Un dernier détail rassurant quand même: Anne-Sophie est davantage préparée que moi à affronter la crise de 2040 et les fortes pénuries dont je parlais lundi dernier...Je l' imagine bien faisant
partie des quelques survivants dans un paysage post-apocalyptique...


Bon dimanche l' ami


PS: Peut-être que Fatizo faisait référence à quelques vieux boucs dans notre arbre généalogique ? ou alors pensait-il à cette chèvre là...


http://www.youtube.com/watch?v=6R0gEQe-hCA


 

L. HATEM 04/05/2014 08:51



Non, elle est très sociale.


Fallait lire en bas les anecdotes du tournage, on y parle du compagnon de Maguy... Dans le film on le voit aussi 2 fois...


Anne Sophie aussi a un copain...


Beau film que la Chèvre... Depardieu était svelte et beau...


Bon dimanche mon ami



fatizo 04/05/2014 00:53


C'est marrant cet arbre généalogique de chèvres .


Enfin si on faisait le notre, on en trouverait peut-être aussi .


Bonne soirée L Hatem

L. HATEM 04/05/2014 07:13



Si on faisait le notre on trouverait des... chèvres ?


Bon dimanche à toi.



marie-cerise 03/05/2014 20:43


Je n'ai pas bougé assez vite ...j'avais repéré ce film , il n'est plus à l'affiche ...! Je pense qu'il devrait revenir à ce bon vieux Mercury qui  ne joue pas le commercial et met à son
affiche les bons films qui sont passés trop vite ! Je vais surveiller les programmes !


  Bonne soirée à toi ! Bises

L. HATEM 04/05/2014 07:11



Bon... ou alors faudra guetter sa sortie à la télé... :-)


Bises du dimanche MC.



Flag Counter