Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Nos Pistes Cyclables
  • Nos Pistes Cyclables
  • : A bas les éclats de verre sur les Pistes Cyclables !
  • Contact

Ce Blog

humour-blog

11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 20:25

LH n'a aucun film à la maison... ou alors deux ou trois reçus cadeau !

 

LH ne perd pas son temps à revoir des films... il y en a tellement de nouveaux à voir...

 

Mais LH peut très exceptionnellement aller RE-voir un film... comme "12 years a slave..."

 

LH vient de revoir "Dancing in Jaffa" et a très envie d'aller le voir une troisième fois le WE prochain... c'est fou ! Pas ce WE-ci car il bosse, mais le suivant !

 

dancing-in-Jaffa.jpg

 

Pierre Dulaine semble très français comme nom... mais Pierre est né à Jaffa en Terre (pas très) Sainte...

 

Pierre avait 6 ans lorsque sa famille a dû quitter la Palestine, le pistolet dans le dos ! Maman était Palestinienne et papa Irlandais Britannique...

 

Il n'a pas fait des études, Pierre... mais il a été 4 fois champion du monde de Dance de Salon... 

 

Après avoir enseigné la dance pendant 30 ans aux Etats Unis, où il vit, il a décidé de retourner à Jaffa enseigner la dance aux enfants des écoles juives et palestiniennes... Pire... il les a obligés à dancer ensemble, garçons et filles (shocking), juifs, chrétiens et musulmans (re-shocking) !

 

Pierre-Dulaine-Yvonne-Marceau-Dancing-Jaffa-copie-1.jpg

Pierre Dulaine et sa partenaire de dance Yvonne Marceau.

 

Il a retrouvé la maison familiale, Pierre, mais le locataire des lieux depuis 50 ans n'a pas daigné le recevoir...

 

Pierre va enseigner la danse aux élèves de 4 écoles de Jaffa, ceux qui accepteront de dancer ensemble, de se toucher... oui, se toucher ! Au bout de quelques semaines un concours aura lieu avec des médailles et une coupe pour l'école gagnante !

 

Dans ce magnifique film-documentaire il y a quelques portraits des élèves de Pierre et de leurs familles, portraits très émouvants... mais la reine du film reste Noor, une fillette palestinienne aigrie par la disparition prématurée de son papa, bagarreuse, impolie, deviendra en quelques semaines une danseuse étoile douce et gentille... Merci Pierre !

 

 

Lorsque Pierre n'est pas content d'un ou d'une élève, il leur tape dessus avec... le bout de sa cravate...

 

Dans ce bas monde il y a ceux qui construisent quelque chose, Pierre Dulaine en fait partie, puis une majorité qui détruisent ou qui sont indifférents !

 

Si le film arrive dans vos quart-mondes respectifs, courrez-y !

 

Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Dancing in Jaffa" et de son tournage !

Un enseignant au pas !

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Le professeur de danse dans Dancing in JaffaPierre Dulaine a été quatre fois Champion du Monde de danse de salon. Ce professionnel danse depuis ses 14 ans et a même inspiré le film Dance with me, de Liz Friedlander.

Récompenses et sélections

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Dancing in Jaffa a notamment reçu le Prix Honoraire pour un futur commun au Festival du Film de Munich en Allemagne, ainsi que le prix du Meilleur documentaire au Festival du Film de Ramdam en Belgique. Il fut également  sélectionné au festival de Trebica et à celui de Sydney et de Deauville.

Retour en terre connue...

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

7 ans après Mourir à Jérusalem, la réalisatrice Hilla Medalia revient dans la ville sainte pour y explorer à nouveau le conflit entre Palestiniens et Israéliens. Elle se concentre cette fois-ci sur les possibilités à envisager pour arriver à une entente entre les deux peuples.

Hyperactive

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

La réalisatrice, non contente de sortir Dancing in Jaffa et de se pencher sur les rapports entre Palestiniens et Israéliens, a réalisé cette même année 2013 le film Web Junkie. Le film s'attache alors non plus au Proche-Orient mais à la Chine, où la première clinique d'addicts au web est ouverte pour les jeunes accro à leur écran.

Et tu danses, danses, danses...

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Dancing in Jaffa n'est pas le premier film de Hilla Medalia s'attardant sur le domaine de la danse. After the storm, sorti en 2009, suivait déjà une troupe d'acteurs/danseurs de Broadway qui vont aider les jeunes d'un quartier de la Nouvelle-Orléans à percer dans cette difficile carrière.

Un couple engagé

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Pierre Dulaine et Yvonne Marceau ne se connaissent pas que sur l'écran puisqu'ils ont fondé ensemble l'American Ballroom Theater Company et reçu le prix Fred Astaire pour la meilleure danse de Boradway. De plus, Dulaine a créé en 1994 les "dancing classrooms" dans les écoles publiques de New York, qui, comme dans Dancing in Jaffa, propose aux enfants de tous horizons et tous âges de s'essayer à la danse.

Dancing Classroom

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Ce programme qui réunissait à son origine une trentaine d'élèves de différentes écoles, s'est depuis ouvert à plus de 200 écoles de New York, mais aussi de 31 villes de cinq pays dont Israël. Le film Dance with me revient sur ces classes, où Pierre Dulaine est cette fois-ci joué par Antonio Banderas.

Drôle de genèse

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

C'est une amie de Pierre Dulaine qui lui proposé d'organiser des "dancing classrooms" à Jaffa. Le danseur a alors révélé qu'il rêvait depuis longtemps de faire danser ensemble Palestiniens et Israéliens. Le projet fut quelque peu difficile à mettre en place à cause des parents palestiniens qui refusaient souvent que leurs enfants dansent, filles et garçons confondus. Les directeurs des cinq écoles ne firent quant à eux pas de difficulté mais même les enfants furent parfois récalcitrants à se toucher pour la danse; notamment les petits Palestiniens. Le danseur avoue qu'il a plusieurs fois pensé à tout abandonner, aux vues des difficultés rencontrées à faire danser ensemble ces enfants, mais il s'est accroché pour leur faire ce cadeau de tolérance.

Parallèle des communautés

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Les problèmes entre Palestiniens et Israéliens se retrouvent chez d'autres communautés à travers le monde. Pierre Dulaine raconte que, lorsqu'il était à Belfast en 2013, il devait faire travailler ensemble deux écoles protestantes et deux catholiques. Il y rencontra des difficultés similaires, bien que moins importantes, à faire danser les enfants ensemble et à les faire se reconnaître et s'accepter.

Pendant le tournage...et après

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Le programme de danse dura dix semaines et s'échelonna sur une vingtaine de cours. Mais Pierre Dulaine dut être présent pendant 15 semaines en réalité pour perfectionner l'apprentissage des enfants avant de les présenter au concours. Depuis, le programme continue avec de nouvelles classes, et pas uniquement à Jaffa (aussi à Tel Aviv et Haïfa), pour un total d'environ 1000 élèves. Dancing in Jaffa se perpétue même après la fin du tournage.

Rencontre décisive

Secret de tournage sur Dancing in Jaffa

Hilla Medalia rencontre Pierre Dulaine grâce à la productrice de Dance with meDiane Nabatoff. Ils se virent en Israël au retour de Chine de la réalisatrice, alors que celle-ci n'était pas vraiment convaincue par le projet. En effet, d'autres films censés rapprocher Palestiniens et Israéliens avaient déjà été faits, sans grands résultats. Mais la volonté de Dulaine d'aller de l'avant, sans s'appesantir sur le passé, ainsi que le caractère unique de son programme ont fini par la convaincre. "Quand une porte se ferme, Dieu ouvre une fenêtre pour moi" : l'optimisme de Dulaine était sans limites.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ASTOR 15/04/2014 06:19


Une très belle idée et j'achèterai le DVD ! S'il est bien fait c'est aussi un cadeau sympa.


(En ce moment j'offre Sugar Man, du bonheur au format numérique !)


Faire danser les Irlandais de Belfast a dû être quelque chose aussi !

L. HATEM 15/04/2014 17:10



Sugar Man, j'ai adoréééééé !


J'ai l'album dans mon téléphone...



ALEA JACTA EST 13/04/2014 23:28


Bonsoir L' Hatem


Effectivement la danse est une belle façon de célébrer la fraternité...tiens je t' envoie via youtube un petit souvenir d' enfance de danse collective que nous apprenions dans les centres
aérés pendant les grandes vacances .


http://www.youtube.com/watch?v=fPWU8hy0McY

L. HATEM 14/04/2014 07:39



Merci cher ami 


Très bonne semaine à toi



Jes68 12/04/2014 19:42


Aaaaaaaaaaaaargh je ne vais plus guère au cinéma maintenant. J'y allais plusieurs fois par semaine avant je crois même qu'une année j'ai dépassé les 150 films vus au cinéma. J'ai beaucoup moins
de temps mais surtout je n'aime pas les grands complexes de cinéma. Payer 10€ pour voir 30 minutes de pub, et un film avec un son tellement fort que ça fait mal aux oreilles et des personnes qui
font des grand sluuuuuuuuuurrrrp avec le coca et de grands crunch crunch crunch avec leur pop-corn de quoi gacher tout ce que je peux voir sur l'écran.


Là où j'habite il n'y a plus de petit ciné de quartier. Par contre il y a un petit théatre, j'y ai vu récemment les jumeux vénitiens de goldoni et l'orchestre national de lille qui est venu dans
ma petite ville de 7000 habitants

L. HATEM 13/04/2014 08:29



7000 âmes... ça c'est un quart-monde ! Un jour tu seras le maire !


Reviens ici pliz si tu vois le film...


Bon dimanche à toi


 



mammicha 12/04/2014 18:06


 


Son Altesse sérénissime est de bons conseils , mammicha adore les histoires où l'on réussi à réunir pour une belle cause des frères ennemis, mammicha promet dès que possible d'aller voir ce
film s'il passe dans mon quart-monde et, elle en parlera à son ami L.H grand critique cinématographique. 


mammicha fait des bises,

L. HATEM 12/04/2014 18:25



LH attend avec impatience le comm de Mandela, et de tous les autres amis, lorsqu'ils auront vu le film... j'espère que ce sera fait dans la semaine...


Bises plein et bonjour pour B :-)



rosemar 12/04/2014 12:22


Merveilleuse initiative de Pierre Dulaine : j'ai vu un reportage sur ce professeur de danse aux infos de 20 heures, voilà un exemple à suivre !


Bises du printemps, LH

L. HATEM 12/04/2014 16:13



Tu iras donc le voir au cinoche...


Bises



emmanuel.cockpit 12/04/2014 10:43


Cockpit aimebien quand LH aime. Cockpit va sortir de son cockpit pour aller voir ce film qui a la gaité d'un enfant dans un jardin, des grossielles plein la bouche, un jour d'été. L'insouciance
des enfants face aux contradictions des adultes est souvent comme un voile bienheureux sur l'âme.

L. HATEM 12/04/2014 11:18



Alors vive les enfants... qui gardent une âme d'enfant...


Cockpit m'en dira des nouvelles du film qu'il ira le voir après avoir parcouru 30 km... :o)



marie-cerise 12/04/2014 08:42


MC pense que c'est une belle histoire ....elle surveillera les programmes annoncés et ira certainement voir ce film qui parle de mains tendues et de paix .


 En attendant , sa maison est transformée ce WE  en centre aéré ....! Bises à tous !

L. HATEM 12/04/2014 09:23



Bon courage pour le centre aéré... MC est gâtée...


Bises plein



fatizo 12/04/2014 08:16


Je me suis fait la même réfexion que Mary-Blue en lisant ton billet.


L Hatem fait son Alain Delon, il parle de lui à la 3ème personne.


En ce qui me concerne je ne vais jamais revoir un film au cinéma plusieurs fois.


Je peux revoir un film, mais il me faut un minimum de quelques années.


Bon WE l'ami

L. HATEM 12/04/2014 09:20



LH est le premier à parler de lui à la troisième personne... Delon ne l'a fait que dans les Guignols de l'info...


C'est que LH a une carte Pass qui lui permet d'aller au cinoche quand il veut... même pour revoir un film...


Bon WE à toi



Mary Blue 11/04/2014 23:19


Bonsoir,


LH


a raison d'aller revoir le film de Steve Mac Queen, on sait que LH est raide dingue


de Patsey la petite esclave ...


LH fait comme Delon , il parle de lui à la troisième personne ! 


MB ira aussi voir Dancing in Jaffa , en attendant elle fait de grosses bies à son


vélocipédeur préféré qui ne pourra pas se reposer ce WE!


MB salue la foule 

L. HATEM 12/04/2014 09:22



Delon c'est dans les Guignols... LH c'est pour de vrai :-))


MB m'en dira des nouvelles lorsqu'elle l'aura vu.


Merci pour les bises... plein de bises aussi



Flag Counter